Un lit de grand

Quand passer petit Chaton dans un lit de grand? C’est une question que je ne m’étais pas vraiment posée. Il aurait un lit d’enfant, au plus tard,  pour sa rentrée en maternelle, c’était une certitude… mais quand exactement, je l’ignorais.

Comment être sûr qu’il serait prêt à changer de lit? Allait-il me le réclamer? Y aurait-il un signe que je ne pouvais pas rater? Tout un tas de questions, qui sont restées en suspens.

Jusqu’au jour où, nous allions officiellement agrandir la famille. Passer de trois à quatre.

Lorsque nous avions préparé l’arrivée de petit Chaton et choisi son lit, nous avions volontairement choisi un lit à barreaux non évolutif (c’est à dire qui ne se transforme pas en lit simple d’une personne). La raison était très simple; nous investissions dans le lit de bébé de tous nos enfants et non celui de petit Chaton.  Nous avons donc choisi un lit solide, de bonne qualité et d’apparence mixte.

C’est donc, tout naturellement, que nous savions que petit Chaton aurait un lit de grand avant l’arrivée de sa petite soeur. Nous avions neuf mois pour le préparer à ce changement de chambre et pour passer à l’action.

Mais quel était le meilleur moment durant ces neuf mois? Le jour de ses deux ans? Un mois avant l’arrivée de sa petite soeur? Lorsqu’elle ne dormirait plus dans son berceau?

J’ai, donc, beaucoup réfléchi à cette transition. Je voulais le valoriser dans son autonomie. Il ne fallait pas que dans sa tête, il se dise  » On m’a pris mon lit pour le donner au bébé. C’est de sa faute. »

Il était donc évident que le changement devait s’opérer bien avant l’arrivée de sa petite soeur. Pour qu’il est le temps de s’adapter à sa nouvelle chambre. Qu’il le voit comme quelque chose de complètement indépendant, qui concerne que lui.

Nous avions, alors, décidé d’attendre qu’il souffle sa deuxième bougie tranquillement, que les fêtes passent et ensuite nous le changerions sa chambre.

J’avais quelques semaines devant moi pour bien choisir ce qui allait être son lit de petit garçon. Ce lit qui allait l’accompagner pendant des années.

J’ai fait beaucoup de repérage sur Internet. Je n’avais qu’un seul vrai critère, un lit pas trop haut pour que mon petit Chaton soit en sécurité. En effet, ma plus grande hantise (comme beaucoup de parents) était qu’il tombe de son lit pendant son sommeil. Je me suis mise à chercher un lit adapté à son âge avec une taille standard (il existe des lits un peu plus petit pour faire la transition entre le lit à barreaux et le lit d’une personne). Je repère des lits chez notre grand ami suédois, Ikea. Je les ai montré à Chéri qui semble d’accord avec ma sélection.

Nous décidions de faire notre choix final en magasin. Il ne nous restait plus qu’à choisir un jour pour y aller, choisir un modèle et repartir avec. J’étais plutôt satisfaite de mes recherches mais je continuais à faire des recherches sur Internet.

Et je suis tombée  sur quelque chose qui attire particulièrement mon attention : le lit selon la méthode Montessori. C’est une femme qui a passée une bonne partie de sa vie à étudier les enfants et qui a publié des livres très intéressants sur sa méthode d’éducation : la pédagogie Montessori. Le principe est simple: poser simplement un matelas au sol afin que l’enfant puisse se lever à sa guise et développer son autonomie. Le principe me plut beaucoup, je creusa un peu sur Internet et je décida d’en parler avec Chéri.

Il était ravi de cette découverte et me suivit dans cette idée. Nous décidions, alors, d’acheter un matelas d’une personne (90×190), auquel nous avons rajouté  un sommier à lattes en-dessous (pour éviter des soucis d’humidité et permettre au matelas de s’aérer).

J’étais vraiment contente de notre choix pour petit Chaton, sa chambre va être adaptée à ses besoins, son éveil et son autonomie.

La semaine avant le grand changement, je commença à en parler à petit Chaton en lui disant : « tu sais, ce week-end, tu vas changer de lit » ou « tu vas avoir un lit de grand ». La veille du jour J, nous avions commencé par enlever la table à langer de sa chambre.

Dès le lendemain matin, nous partîmes, tous les trois, acheter le matelas et le sommier. Le Père Noël avait déjà apporté la couette, le cousin et la parrure de draps. Il était important que petit Chaton, nous accompagne dans chacune de ces étapes pour qu’il comprenne ce qu’il se passait et qu’il puisse participer avec nous.

Arrivé à la maison, c’est le grand remue-ménage, nous avons enlevé le lit à barreaux et réorganisé toute sa chambre. Après plus d’une heure de déménagement, sa chambre était enfin prête. Je réalisa que mon petit Chaton n’était plus un bébé et que nous venions de passer une grande étape dans sa toute jeune vie de petit garçon. Lui, était tout content et fier comme un coq d’avoir un nouveau lit.

Arriva l’heure de la sieste et du premier dodo dans son lit de grand. J’avais quelques appréhensions : Et s’il ne dormait pas bien dans son lit? Va-t-il rester couvert pendant sa sieste? Va-t-il se lever une fois que nous aurions quitté la chambre?  Va-t-il s’endormir? Comment va se passer son réveil? Etait-il vraiment prêt à ce changement? N’a-t-on pas été un peu trop vite?

Je décida de faire confiance à mon petit Chaton. Nous l’avons mis au lit avec ses doudous. Et deux heures après… nous avons entendu sa petite voix nous appeler. Il était réveillé et nous attendais tranquillement assis dans son lit. Il avait dormi comme un loir.

 Il était fier de lui… et nous aussi !

Cela fait maintenant, une semaine que petit Chaton dort dans son lit de grand et cela se passe très bien. Je suis rassurée que ce changement se soit passé très naturellement et je n’ai aucune crainte quant à l’arrivée de sa petite soeur qui, à son tour, dormira dans le lit de bébé.

Il est difficile de vraiment savoir quand c’est le bon moment pour passer d’une chambre de bébé à une chambre de petit garçon. Nous avons juste pris en compte nos impératifs et avons essayé de les adapter en douceur aux besoins de notre petit Chaton.

A très vite

xoxo Marie xoxo

etunjour...unemaman

2 réflexions sur “Un lit de grand

  1. Lit enfant dit :

    La transition est toujours compliquée, je vous rassure. Le tout étant d’y aller petit à petit et éviter le changement brutal, au risque de trahir l’autonomie de votre petit chaton 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s