La préparation à l’accouchement -cours n°1-

Ce matin, j’ai commencé ma préparation à l’accouchement. Pour cette deuxième grossesse, je désirais quelque chose de différent et j’ai opté pour des cours en piscine. Après de nombreuses recherches, j’avais trouvé mon bonheur auprès d’une association. Elle proposait des cours en piscine  de deux heures, une fois par semaine et encadré par une sage femme. J’étais très impatiente de commencer.

C’est ainsi que ce matin, je me suis préparée pour me rendre à la piscine. J’avais beaucoup de chance, la piscine était à seulement quelques kilomètres de la maison. J’étais très motivée et j’espérais que l’ambiance soit sympa.

Une fois sur place, la sage femme m’accueillit. Il y avait déjà quelques futures mamans. Elles avaient l’air de toutes se connaître. A leur ventres, je devinais que certaines étaient sûr le point d’accoucher très bientôt. Je me suis dit : plus que trois mois pour moi, cela va vite arriver. Au total, nous étions une petite dizaine.

La première demi heure consista à se changer et avoir un échange entre mamans et avec la sage femme. Je resta plutôt discrète pour cette première, je fus surtout observatrice. Je ne me suis jamais senti très à l’aise dans les environnements inconnus, je vais avoir besoin d’un petit temps d’adaptation.

La deuxième partie du cours laissa place à la pratique. C’était parti pour rejoindre le bassin. Le cours se déroula juste après celui des bébés nageurs. Nous bénéficions, par chance ,d’un bassin à 32°C. C’était très confortable et relaxant.

Nous étions deux nouvelles cette semaine. La sage femme nous prit à part pour nous expliquer les bases des mouvements pour débuter le cours. La règle numéro 1 : une femme enceinte ne nage pas sur le ventre mais seulement sur le dos. Elle nous expliqua que la piscine est l’un des seul endroit où le dos n’est pas sollicité. Elle nous montra ensuite les mouvements à reproduire dans l’eau. Les objectifs sont de se détendre (grâce à la position sur le dos) mais surtout de bien faire travailler le périnée.

Le périnée est un organe très important chez la femme et demande le plus grand soin. Il est l’organe qui soutient tous les autres; c’est celui qui nous permet de se retenir quand  une envie pressante se fait sentir, et surtout c’est par là que bébé va passer. Un périnée bien souple permet de réduire considérablement une épisiotomie. Après l’accouchement, il est très important de muscler son périnée pour éviter les fuites urinaires dans vingt ans et une descente d’organe (fréquent chez la femme). Pour toutes ces raisons, je suis ravie de constater que je vais prendre soin de lui grâce à ses cours en piscine.

Ensuite, nous avons rejoins le groupe, pour un autre exercice: celui du chemin de la détente accélérée. En plein travail, le temps de récupération entre deux contractions est de deux à trois minutes. Il est primordial de se détendre pendant ces quelques secondes. Cet exercice ressemble beaucoup à de la sophrologie. Pendant ce court instant, la sage femme nous demanda de fermer les yeux et nous apprit à nous détendre. Cette détente permet de relâcher les endroits clés du corps : les mains, les bras, les épaules, le front, les yeux, la bouche et le ventre. Je me laissa guider au rythme de sa voix. L’objectif est de pouvoir réaliser ce parcours seule dans la salle d’accouchement afin de récupérer entre deux contractions.  Je fus très peu à l’aise avec ce type d’exercice. Je me souviens avoir expérimenter la sophrologie pour ma première grossesse, je n’avais fait  qu’une séance car cela ne me correspondait pas. C’est sans étonnement que la sage femme remarqua cette difficulté à me détendre. J’aime tout contrôler, il est difficile pour moi de lâcher prise.  Elle me rassura et m’affirma qu’au fur et à mesure des séances j’allais m’améliorer.

Le cours se poursuivit avec des exercices sur la poussée. Bien évidemment, elle ne nous demanda pas de pousser. Mais nous devions faire des longueurs sous l’eau en retenant notre respiration. Et là, gros moment de solitude pour moi! J’étais arrivée toute pimpante et maquillée à ce cours sans penser une seconde que j’allais mettre la tête sous l’eau. Quelle idiote quand j’y repense! C’est là que je compris que je n’avais pas d’autre alternative. L’inévitable arriva : ma tête alla sous l’eau. C’est ainsi que j’ai fini le cours en ressemblant à un zombie. C’était pas glamour! Ces exercices permettent de ressentir l’épuisement après une poussée car l’air est bloqué.

Après une heure passée dans l’eau, il est temps de regagner les vestiaires. Ce fut plutôt intensif car j’ai eu tout un tas de nouvelles informations à retenir. Je suis restée très concentrée et je n’ai pas vraiment eu l’occasion d’échanger avec les autres mamans.

Néanmoins, juste avant de passer la porte de sortir, une maman se dirigea vers moi et c’est nous avons fait rapidement connaissance. En quelques minutes, j’ai su que nous avions le même obstétricien, que nos termes avaient deux semaines d’écart, qu’elle avait déjà un petit garçon et qu’elle attendait une petite fille.  Quelques points communs, qui nous permettront peut-être, de faire plus ample connaissance les prochaines séances.

Globalement, je suis satisfaite du cours car il me paraît complet: je suis détendue, je peux poser mes questions à une professionnelle, je suis avec d’autres mamans, je reste active, je me fais du bien à moi, à mon corps et à mon bébé.

Rendez-vous la semaine prochaine pour le cours numéro 2!

A très vite

xoxo Marie xoxo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s